Contenu

Nettoyage printanier

Le nettoyage printanier de votre pelouse consiste à lui donner le meilleur départ possible. Au printemps, lorsque le sol s’est asséché, passez un râteau sur la pelouse afin d’enlever les brins de gazon jaune et les feuilles mortes, ce qui permet une reprise et un verdissement plus rapide de la pelouse.
On s'abstient de faire un nettoyage printanier sur un sol gelé ou détrempé.

 

La tonte

En période de forte croissance, la tonte doit être faite une fois la semaine au printemps et à l’automne. Par contre, en été en période de sécheresse, on ne tond pas la pelouse. La pratique idéale est de garder la pelouse à 3 pouces afin d’éviter la sécheresse, l’apparition de mauvaises herbes, la pondaison des œufs soit de hannetons ou de pyrale des prés et autres.

Recommandations :

• Tondre régulièrement (minimum 1 fois/semaine).

• Évitez de tondre en période de sécheresse

• Attendre au moins 24 à 48 heures après l’application de fertilisant ou autre, pour tondre la pelouse.

• Ne jamais raser la pelouse car elle brulerait et sécherait rapidement.

• Ne pas tondre toujours dans le même sens.

• Si la tonte est retardée, évitez de couper plus que le 1/3 du feuillage à la fois.

 

L'arrosage

Un gazon a besoin d’un pouce d’eau par semaine incluant les précipitations naturelles. Cette quantité  d’eau doit être apportée au gazon par un seul arrosage abondant plutôt que plusieurs petits arrosages superficiels. L’arrosage doit se pratiquer tôt le matin ou après le coucher du soleil. Éviter de le faire en plein soleil car les gouttelettes agiront comme des loupes sur le brin de gazon et il brûlera.

                                         Un petit truc pour savoir si votre pelouse a un réel besoin d'eau, procurez-vous un pluviomètre pour mesurer chaque                                          précipitation. Si une irrigation est impossible pour vous, il est à noter qu'en périodes prolongées de sécheresse, le pâturin du                                          Kentucky entre en dormance et devient jaune afin de mieux résister au stress. Il n'est pas mort, il n'a pas besoin d'arrosage                                          supplémentaire. Une fois que les précipitations seront de retour, il reprendra son apparence normale.

 

Semis de renforcement et terreautage

Le semis de renforcement redonne une densité à la pelouse existante, introduit de nouvelles génétiques et lui donne une meilleure résistance au stress. Plus la pelouse sera dense et fournie, moins les insectes destructeurs et les mauvaises herbes s’y infiltreront. Le terreautage consiste à épandre une mince couche de terreau (2-3cm) sur le sol préalablement aéré. Doublé de semence, cette pratique augmentera la densité de la pelouse et améliorera la qualité du sol. Peut se faire au printemps   et/ou à l’automne. Un réensemencement avec terreautage est recommandé idéalement au moins une fois l’an.